Le Passant a dit :
 

Citation :

Mais comment a t'on pu agir de cette manière sans imaginer les conséquences qui allaient en découler ?


 
Je vois que je suis toujours le seul à désigner le profit comme responsable de toutes ces situations... Parce que ici encore je peux lire le "ON" qui dédouane et désigne tout le monde et...personne.
 
Et je donne la réponse à la question. Les sociétés, consortiums, multinationales, trusts, quel que soit le nom qu'on leur donne, font du fric avec du fric. Ils le mettent un jour ici, un jour là. Quand il n'y aura plus de langoustes, ils retireront leurs billes et les placeront ailleurs. Point. Les conséquences ils s'en foutent royalement...
 
Et la solution, du moins une d'elles, car je n'ai pas la prétention de connaitre toutes les solutions, c'est le système de fonctionnement de la Coquille Saint-Jacques en Bretagne. Une période définie, un tonnage défini, une surveillance efficace, des sanctions dissuasives. Tous les pêcheurs n'ont pas vu tout de suite l'avantage que leur offrait cette solution, mais l'intelligence de la nécessité a été la plus forte, et maintenant plus personne ne parle de retourner à l'exploitation sauvage de cette délicieuse coquille.  
 
Je sais bien que ce n'est pas toujours applicable partout et pour toutes les pêches. Mais c'est bien certainement dans cette direction qu'on doit chercher. Et laisser l'exploitation de la pêche aux pêcheurs, qui, même s'ils ne sont pas raisonnables de naissance, seront plus sensibles a des arguments de disparition de la ressource, que les financiers et les industriels qui exploitent tant qu'il y a quelque chose à en tirer, et passent à autre chose par la suite, pour le plus grand malheur de cet "autre chose".
 
Excusez moi d'avoir une fois de plus pollué votre discussion consensuelle (et peut-être même sensuelle...hmmmm) avec ma haine du capitalisme destructeur, mais vous n'y couperez pas de temps en temps. Et tant que vous ne verrez pas qu'il faut s'attaquer à la cause de ce massacre, les meilleures intentions du monde visant à en atténuer les conséquences équivaudront au pipi rituel dans un violon, fut-il un stradivarius.