Attention, si vous croisez Toudoudou, vous risquez d'être victime du syndrome. D'abord elle essaie de mettre Barbadou dans le coup, rien du tout, le pauvre il est innocent, comme le bébé qui vient de naître. Par contre l'entreprise de déstabilisation et de déconcentration Toudoudienne est redoutable. Voici le processus :
 
Vous abordez un sujet quelconque, en l'occurrence pour moi les "Jonathan", équipage du bateau voisin avec qui nous avions sympathisé.. Elle est toute ouïe, trés attentive, elle vous pose même une question. Vous avez un public, vous commencez votre narration. Et tout doudou euh doucement elle décroche, elle prend une cigarette avec son voisin, elle cherche le cendrier, elle allume le briquet, elle sourit, etc... Vous vous arrêtez de raconter, elle ne s'en aperçoit même pas, vous toussotez... Soudain elle vous voit. Vous voyez dans son regard comme un éclair qui veut dire : "tiens, je l'ai déjà rencontré quelque part celui-là". Elle reprend contact avec la réalité. Ah oui, Kero, alors ? Donc tu as vu arriver le bateau ? Dans mon récit, le bateau était déjà à quai...
 
Bon, elle a été distraite dans son écoute, je recommence la narration. Et dés la troisième phrase, elle est déjà en train de passer le cendrier à quelqu'un d'autre, etc...
 
Toudoudou, c'est trois choses en même temps, mais avec bonne humeur, comment lui en vouloir ? Mais pour arriver au bout de l'histoire, il faut l'hypnotiser et la menacer, sinon c'est mission impossible. Ou alors il faut charger  Barbadou de lui faire un résumé plus tard !!!